Accueil > MONTEUR ISOLATION MOUSSE ELASTOMERE

MONTEUR ISOLATION MOUSSE ELASTOMERE

Le calorifugeur joue un rôle important dans le secteur industriel et du bâtiment

Grâce à son travail permet de protéger l’environnement en éviter les pertes ou les gains de chaleur et donc de contribuer à l’économie d’énergie et à la réduction des polluants.

Il est chargé  d’appliquer, de fixer ou de retirer des matériaux isolants des systèmes de plomberies, des tuyaux, des cuves ou autres appareils de chauffage ou de refroidissement.

Il est amené à mettre en place de barrières contre la vapeur, le feu et la fumée.

Ses missions

  • Il est chargé d’ évaluer les éléments du chantier pour déterminer les matériaux et outillages nécessaires à l’exécution des travaux sur site.
  • Il peut être amener à fabriquer les éléments de support des matériaux isolants et apprêter les surfaces des structures destinées à les recevoir.
  • Il est chargé de poser les matériaux isolants sur les conduites d’eau chaude, froide, de vapeur ou sur les murs, plancher, toit afin de les protéger de la chaleur, du froid, du gel et de l’humidité.
  • Il sera amené à retirer et reposer les isolants en cas de travaux de maintenance effectués par d’autres corps de métier.

Les qualités requises

Le métier de monteur en isolation thermique nécessite un excellent esprit d’équipe et vous serez amener à travailler avec des corps de métiers différents

  • Si vous choisissez se métier vous serez minutieux, rigoureux et manuel.

  • Vous serez former pour connaître et respecter les consignes de sécurité
  • Avec l’expérience vous devrez savoir faire preuve d’initiative,
  • Vous travaillerez sur le métal et vous serez amener à réaliser des dessins techniques.
  • Vous devrez avoir une bonne condition physique est indispensable pour exercer ce métier car les conditions climatiques et environnementales sont difficiles et dangereuses sur les chantiers.
  • La mobilité et la disponibilité sont des qualités nécessaires étant donné les nombreux déplacements effectués dans ce secteur d’activité .

La rémunération

Le débutant calorifugeur pour prétendre à un salaire supérieur à celui du SMIC. Il est souvent compris entre 1 300 et 1 500 euros nets par mois. Rapidement vous pouvez évoluer et prétendre à un salaire médian compris entre 1 800 euros et 2 000 euros bruts par mois. Ce salaire brut, situé entre 21 500 euros et 24 000 euros par an, permet de percevoir entre 1 400 euros et 1 600 euros nets par mois Comme tous les métiers du bâtiment, le calorifugeur peut prétendre à certains variables. Il percevra par exemple une rétribution pour d’éventuels déplacements, des paniers-repas ou encore des tickets-restaurant. Les entreprises de grande taille prévoient également parfois des primes telles que les 13e mois, les primes d’intéressement ou les primes de participation. Toujours en fonction de l’expérience et des compétences acquises, il est tout à fait envisageable de prétendre à un poste à responsabilité.

 

LA FORMATION EN 3 ETAPES

MODULE TECHNOLOGIQUE
• Les matériels et matériaux utilisés
• Les consignes particulières propres au métier
• Méthode de pose des isolants
• Le bon usage de la colle ARMAFLEX
• Isolation à chaud
• Isolation à froid
• Lecture de plan
MODULE D'APPLICATION
• Préparation du poste de travail
• Les matériels et matériaux utilisés
• Les consignes particulières propres au métier
• Prise de cotes
• Lecture de plan sur le module de tuyauterie
• Traçage de coupe
• Découpe au cutter ou au couteau
• Encollage
• Pose et dépose sur tuyauterie
• Pose et dépose sur tuyaux, brides paltes, vannes à volants
MODULE SECURITE
• La prévention
• Les risques
• Les dangers liés à l’utilisation de la colle
FINANCEMENT FORMATION
FINANCEMENT:
- OPCO d'entreprise
- POEC pole emploi / OPCO
1 A 2 SESSIONS PAR AN
169 HEURES DE FORMATION
FORMATION EN PRESENTIEL
Dans notre centre de formation
PRE REQUIS
- Aucun pré requis n'est obligatoire pour cette formation
PUBLIC
Hommes et femmes désireux de travailler dans le secteur de l'industrie et le bâtiment

Le calorifugeur joue un rôle important dans le secteur de l’industrie et du bâtiment : son travail permet de protéger l’environnement en éviter les pertes ou les gains de chaleur et donc de contribuer à l’économie d’énergie et à la réduction des polluants